InPolySons - le label pataphysique -IPS InPolySons  :  un label inattendu, sempiternellement pataphysique
    English version    

Accueil

Musique jouet

Musique brute

Rock in Opposition

Musique machinale

Musique pataphysique

Compilations

Bandcamp

Vinyles

DVD

 

 

(IPS 0103)


Tarif selon pays d'expédition

Pochette réalisée par Jean-Marc Mathis

Face aux cadences clinquantes et tonitruantes des nos sociétés technocratiques, Pechno Hits offre avec ce florilège de chansons mal dégrossies et cahoteuses une alternative à la « Guerre des boutons ». Les artisans pechno présentés ici possèdent tous en commun ce don pour accommoder les restes : instruments bricolés ou ménagers, comptines, patois, bourrées ou gavottes villageoises, les vieilles marmites font les arômes les plus entêtants. Finis les déjeuners de soleil, ces sortilèges et toute cette féerie incitent à cultiver son jardin et battre la campagne les deux pieds dans la boue et la tête dans les étoiles. Bref une musique à hauteur d'homme et d'animal pour vos veillées émerveillées. Champêtrement avant-garde.

Pechno Hits

PECHNO ?
Qu'est'c'est du machin-là ?
Avouons d'abord qu'avant de nous aventurer dans des voies plus sinueuses nous autres pechnovores avons été bercés par les chansons d'Annie Cordy (époque La Bonne du curé) et des Charlots tout autant que par les bienséants classique ou jazz, et assumons toutes nos influences, y compris celles qui pourraient dépareiller dans un curriculum vitae branché (et toc !).
Si l'on s'en tient au strict plan de l'esthétique (oh oui oh oui), la pechno n'est évidemment pas sans rapports avec sa paronomastique cousine puisque le pechnocrate bidouille, jackouille, synthétizouille, échantillonouille, bref électronikouille. S'il l'utilise lorsqu'il en a besoin, il n'a cependant pas plus d'admiration pour le dernier modèle de clavier numérique à touches sensitivo-hélicoïdales que pour la batterie de cuisine qu'il martèle ou la râpe à fromage qu'il raclotte. La pechno serait ainsi une sorte de techno... euh... déconstipée.
Il ne saurait pourtant être question de réduire cette affaire à une simple histoire de p t. Le pechnophile se distingue en effet du technologue en ce qu'il refuse tout système et donc tout systématisme : quand le second vous en tartine largement 6 minutes sur la seule base d'un p'tit loop marrant (et encore, pas toujours), le premier n'a de cesse d'ébranler ses assises ; tandis que le technotiste s'applique à sonner comme il faut pour rester dans le vent, s'attachant même snobineusement à faire cheap, le pechnoticien fait feu de tout son.
Pour conclure et pour faire tendance, deux mots sur cette pechno attitude qui divise déjà les sociologues : c'est que, non content de brouiller les pistes les mieux balisées, le pechnoïde a des goûts et les affiche !
C'est ainsi que, par exemple, et parallèlement à son penchant musical particulier pour les sons proutailleux ou rotassiers, il affectionne souvent les fromages odoripilants, la poésie dégagée, les animaux au ventre flasque, voire les charentaises et le cinéma d'auteur. Vous reconnaitrez en outre infailliblement notre pechnoman en ce qu'il préférera toujours le dénoyauteur à cerises au téléphone portable.
On naît donc pechno ou on ne l'est pas.
Enfin, juste pour rigoler, demandez voir à un de ses adeptes si la pechno a un avenir, vous devriez l'entendre hurler son fameux pechno future !

-- Etienne Himnalanoy pour InPolySons - septembre 2001

 

Pechno Hits

 

A propos

A venir

Catalogue

Contact

Commander

Liens